vendredi 30 mai 2008

Une petite surprise au jardin


Il est temps d'avouer que Myosotis n'a pas beaucoup de talent pour le jardinage au sens propre, celui qui se pratique en pleine terre, avec de la patience, des gants et des outils. Ce n'est pas faute d'avoir eu de bons exemples sous les yeux dans sa jeunesse, mais enfin c'est ainsi et jusqu'à présent elle a surtout planté des fleurs artificielles.
Depuis le grand chambardement qui l'a transplantée dans le Nouveau Monde, la petite tribu de Myosotis se trouve pourtant en charge d'un jardin. Le Grand Chêne est devenu un as de la tondeuse et des cisailles, Mademoiselle Bee et Petit Sapin ont ramassé beaucoup de feuilles mortes, Petit Bouton d'or a même reçu un rateau à sa taille pour participer à l'effort général.
Et c'est avec curiosité que chacun a observé la faune et la flore autour de la maison, en essayant d'agir pour que cela ressemble le moins possible à une jungle (tout y pousse très vite, dans la chaleur humide) et de trouver le nom de certains spécimens aperçus (en français ou en anglais).
Au fil des saisons, parmi les arbres et les buissons de toute taille qui portent, nourrissent et abritent toute sorte de fleurs et d'oiseaux, l'émerveillement ne faiblit pas. Mais voilà qu'un jour, au creux d'un arbre du jardin de devant... Même en regardant de plus près... Il a bien fallu se rendre à l'évidence : un petit résineux (un if ?) pousse dans la faille ménagée par la séparation du tronc en deux parties. On a essayé de tirer (doucement) dessus mais le petit résineux est bien accroché...
Et comment va-t-on acquérir quelque compétence et progresser dans l'art du jardinage, si les arbres se mettent à grimper dans les arbres ?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

la nature offre bien des surprises, il faut s'y adapter. des plantes que l'on surveille avec amour disparaissent sans laisser de traces, d'autres arrivent sans crier gare et nous au milieu, on essaie d'organiser ce que l'on peut. Myosotis n'est pas encore au bout des surprises. Mais la nature et l'homme font bon ménage parfois...
Enormes bisous.

jardinette a dit…

jardinette avait dit :
voilà le témoignage du travail des petits écureuils qui sèment des petites graines n'importe où ! il serait judicieux de gratter un peu l'écorce au pied du petit résineux et de mettre à la place une poignée de terre pour que les racines se développent et pouvoir peut-être le transplanter...
mais le message s'est perdu , donc je recommence Bisous