mercredi 4 août 2010

Nommer, c'est faire exister

Petit Lierre s'attache à telle ou telle peluche selon les moments. L'élu devient alors indispensable pendant quelques jours, puis un autre le remplace, de préférence l'un des favoris des grands : le petit pingouin "Pokémon" de Petit Sapin, le singe fétiche de Petit Bouton d'or, la bestiole adorée de Mademoiselle Bee, qui ne s'en souvenait plus mais qui ne veut pas la laisser pour autant à son petit frère...
Le dernier élu est un joli petit lapin, mignon et doux à souhait, que l'on pourrait confondre avec ceux que l'on aperçoit dans le jardin

Petit Lierre l'emmène jouer avec lui, le câline, veut dormir près de lui... Alors on lui a proposé de donner un nom à ce nouveau compagnon. Petit Lierre a bien réfléchi, a fait le tour de ce qu'il aime pour donner plus de poids à son choix, puis a rendu son verdict :

"Il s'appelle... Monsieur Bulldozer !"


Quelque chose de la personnalité de cet adorable lapereau avait dû échapper à tout le monde...

3 commentaires:

famille Boutle a dit…

Très jolie anecdote. Tu as bien fait de la noter !
Bises à tout le jardin !

Lorraine a dit…

Petit Lierre a vu clair, lui. Il sait que le lapin est un Bulldoser...Et nous, les grandes personnes, nous n'y voyons que du feu: un lapin c'est un lapin,, non? Délicieuse leçon de chose donnée par un enfant! La preuve que l'imaginaire transforme à notre gré les êtres et les objets! Jolie histoire, Myosotis!

Annick a dit…

Mr Buldozzer.. et pourquoi pas ?
Il a l'air bien volontaire ce lapin doux.