jeudi 16 septembre 2010

Nutella et soleil couchant

Il était prévu que la rentrée ne soit pas un moment facile mais on n'avait pas supposé qu'il y aurait un problème important à affronter : c'est Petit Bouton d'or la victime, pauvre chaton qui a traîné tout un été de grande nervosité (avec crises de déprime profonde) et de plaques rouges sur la peau (ici ou là, sans raison apparente), pour finir avec une vilaine toux sèche et une grosse crise de larmes, un matin à l'école, peu après la rentrée... L'explication se trouvait dans les deux petits tubes de sang prélevé chez le médecin : allergie aux cacahuètes (encore et toujours, alors qu'elle n'en mange jamais) et nouvelle allergie, au soja cette fois.
Pas de panique, au début on prend la chose avec bonne humeur et on se dit que ce n'est pas difficile à régler... Oui mais... Le pain de mie des sandwichs quotidiens, les crackers, les cookies du goûter, les Oreo "double chocolate" bien aimés et surtout le chocolat Milka ainsi que le Nutella du dimanche (et d'ailleurs les croissants aussi), tout cela comporte du soja !
Alors c'est parti, on achète une machine à faire du pain soi-même (et on lit soigneusement le mode d'emploi), on passe deux fois plus de temps à faire les courses (en lisant à fond les étiquettes, pour éliminer une quantité impressionnante de produits devenus familiers) et on appelle au secours les amies expérimentées. Et le chagrin de Petit Bouton d'or apitoie jusqu'à Mademoiselle Bee, qui essaie de la réconforter un peu.
Le point positif ? C'est évident, depuis que l'on fait attention, elle va nettement mieux, retrouve le sourire, une peau de pêche et une respiration normale.
La question de fond ? Juste après avoir appris qu'elle devrait renoncer à beaucoup de ses produits préférés, Petit Bouton d'or a demandé la permission de sortir marcher un peu, pour aller

regarder le coucher du soleil...
Le Romantisme n'est-il que l'effet secondaire d'allergies alimentaires inattendues ?

5 commentaires:

famille Boutle a dit…

Histoire impressionnante sur la sécurité alimentaire dans nos sociétés… (c'est un peu un grand mot, mais je n'en trouve pas d'autres). Bon courage pour le changement de fonctionnement. En tout cas la machine à pain, moi, je trouve cela génial… J'ai aussi une recette de pâte à tartiner au chocolat si cela t'intéresse…
Bises
Corinne

Lorraine a dit…

Pauvre petite fille! elle doit déjà apprendre à renoncer!..Mais si on en voit le résultat, c'est très bien.Et pour elle, elle aura appris que dans la vie il faut "faire des sacrifices" comme on disait quand j'étais petite!Le romantisme existait sans doute déjà (et c'est un beau côté de l'âme!) mais si elle l'exprime maintenant c'est qu'elle-même est moins préoccupée par les ennuis de santé. Elle se "décontracte". Bonne chance à elle et à toute la famille, car lorsqu'un enfant n'est pas bien, tout l'entourage en souffre.
Bises amicales,

tricotine a dit…

pauvre Petit Bouton d'or, elle si gentille et souriante!!!
Il faut déjà penser à ne plus manger certaines choses, courage petit ange, on pense très fort à toi!!!
Bon courage à la maman aussi car le mental compte aussi beaucoup dans ces cas-là.
Nous pensons à vous très fort.
Enormes bisous.

Adrienne a dit…

pauvre petit Bouton d'or, voilà ce que je pensais moi aussi! mais je vois sa jolie réaction et je vois qu'elle a une maman qui réussira à remplacer ce qui lui manquera! avec la MAP et avec les recettes "maison" de pâte à tartiner, vous allez vous régaler de produits de qualité!

Clotilde a dit…

Comme je compatis... Pauvre biquette ! Génial d'avoir trouvé la source de ses ennuis quand même.
Amicalement,