mercredi 28 janvier 2009

Journées blanches

Il paraît (c'est Greg Mortenson qui le dit dans Three Cups of Tea, l'histoire de sa conversion à l'aide humanitaire) que les Balti, qui vivent dans les montagnes au nord du Pakistan, ont autant de mots pour désigner la roche que les Inuit pour la neige. Les lectures exotiques apportent évasion et instruction à la fois, et c'est parfois plein de poésie...
Les hivers successifs à Washington DC ont aussi leur côté instructif. Moins pour les enfants (les écoles ferment dès les premiers flocons) que pour les parents, qui ont tout intérêt à maîtriser le vocabulaire de la météo locale. Attention aux nuances : ice storm signifie que tout va se recouvrir d'une épaisse couche de glace très belle mais très lourde, qui fait tomber les arbres et les fils électriques, et qu'il faut enlever la neige du sol le plus tôt possible car elle devient dure comme pierre ; winter mix signifie qu'il va tomber un mélange de neige et de pluie potentiellement glissant ; winter storm signifie des précipitations neigeuses, snow et icy rain, et que tout ça (la couche bizarre ainsi obtenue) va geler au sol.
Voilà 3 hivers que Myosotis apprend une expression nouvelle chaque année, quelle variété, mais combien d'années avant que l'expérience acquise ne soit réutilisable ?
En tout cas, cette fois, Petit Lierre était de la partie. Il aura appris que la neige, c'est froid, et que la glace, ça glisse. Et que la luge dans les bras de Mademoiselle Bee, c'est super. Mais que par prudence il vaut mieux laisser Petit Sapin dévaler la pente de Monument Hill tout seul (il va beaucoup trop vite). Et quant à Petit Bouton d'or, qui est tombée de sa luge sur le visage, en pleine vitesse, elle se souviendra aussi que la neige glacée, ça fait mal. Si l'école est ouverte demain, elle sera une star dans sa classe avec l'oeil gonflé et le côté gauche du visage tout bleu. Souvenir coloré d'une journée blanche...

4 commentaires:

bipbip7 a dit…

Je me suis juste permise d'agrandir la photo. Il est trop mignon ce petit bout.

Fée des Brumes a dit…

Donc ... il n'y a pas qu'en Catalogne Nord (càd; le département des Pyrénées Orientales) que tout s'arrête au premier flocon ... Le blizzard ... rien qued'écrire ce mot, j'en frissonne !!!

famille Boutle a dit…

Ici, je suis surtout surprise de la panique des Canadiens devant des phénomènes auxquels je les pensais habitués. Ce que moi j'appelle, du haut de mon expérience rennaise, une averse de neige est tout de suite une "tempête de neige" et les métros tombent en panne d'électricité, les écoles ferment (pas la nôtre heureusement) et c'est la panique. Tout le monde se plaint du temps qu'il fait… mais ils devraient quand même être habitués ?! c'est leur pays ?!
Bises froides
Corinne

tricotine a dit…

décidément petit bouton d'or est une habituée des chutes en luge.J'ai un souvenir précis d'une autre chute sur un autre continent, lors de très chouettes vacances... j'espère qu'elle va bien s'en remettre.
pour le reste, bons amusements avec cette nouvelle sorte de neige...
Enormes bisous