vendredi 11 juillet 2008

Une petite chanson

Petit Lierre mange à la cuiller et, parfois, c'est un tantinet longuet... Alors Myosotis lui chante quelque chose. Et Petit Lierre est content. Mais ne mange pas plus vite. Alors tous les couplets (en mémoire) y passent. Et quand il faut reprendre au début

Il était un p'tit homme, qui s'appelait Guilleri, Carabi...
(sa préférée) pour la dixième fois, Myosotis continue les cuillerées et la chanson, mais son esprit vagabonde...
Ces comptines, elles ont un sens plus ou moins codé, c'est sûr... Qu'avait-il fait de particulier, ce Guilleri ? Est-ce que la chanson se moque de sa petite taille, de sa malchance ou de sa maladresse à la chasse ? Mais le vrai sens caché n'a sans doute rien à voir. Il faut peut-être chercher du côté des Dames de l'hôpital...
Des chansons codées, il y en a bien d'autres... Par exemple, Frère Jacques, quand on y pense, ce n'est pas du tout pour les enfants, à l'origine... Mais la mélodie est agréable, et l'on se plaît à imaginer un brave moine paresseux ou fatigué qui doit s'agiter pour appeler la communauté à la chapelle...
Il y a aussi Bon voyage Monsieur Dumollet... Elle est pleine de vigueur, cette comptine, un rien moqueuse mais harmonieuse aussi... Chateaubriand en parle dans ses Mémoires d'outre-tombe, quand il achève la description de Saint-Malo
Enfin, pour ne rien omettre, je rappellerai les dogues qui formaient la garnison de Saint-Malo. (...) Ils furent condamnés à la peine capitale pour avoir eu le malheur de manger inconsidérément les jambes d'un gentilhomme ; ce qui a donné lieu de nos jours à la chanson Bon voyage. On se moque de tout.

Voilà le grand Chateaubriand qui sourit un instant, en évoquant une vieille histoire tragique qui finit par une petite chanson... Bon, ça devrait marcher aussi avec Petit Lierre ? Mais non, rien à faire, il préfère toujours Compère Guilleri, Carabi... C'est celle qui lui fait plisser les yeux et ouvrir la bouche en grand. Il aura bien une fin, ce bol de bouillie... Et tout en chantant, Myosotis repart dans ses pensées...

(Merci Petit Graptor pour la photo)

2 commentaires:

jardinette a dit…

je me souviens irrésistiblement d'une petite blondinette bouclée qui adorait que son tonton lui chante la chanson des petits schtroumfs et "promenons-nous dans les bois "sur un petit chemin de montagne .....

Clotilde a dit…

C'est si charmant ces chansons d'enfance... Merci pour les souvenirs ;D)