samedi 21 juin 2008

Des gens sans importance

Encore un livre, un petit, mais un vrai bonheur...
C'est une bande dessinée. Le style surprend dès la première page, c'est simple, presque naïf, mais on se laisse vite prendre...Ethel est une femme modeste armée de solides principes, Ernest un homme simple toujours prêt à s'enthousiasmer. Ils se rencontrent, ils se marient et traversent les épreuves de leur vie avec autant d'humilité que de courage. On les suit avec sympathie jusqu'à la fin et soudain, à la dernière page, l'émotion devient immense. Alors on recommence, et on s'étonne de retrouver encore ce serrement de coeur et ce picotement dans les yeux...
C'est que l'histoire de ce couple de gens sans importance prend des dimensions universelles à force de vérité.

1 commentaire:

Clotilde a dit…

Dommage que je ne lise pas l'anglais, parce que les histoires comme ça me plaisent toujours en général ! Simplicité, quotidien, ce sont vraiment des mots qui me parlent...