jeudi 12 juin 2008

Soleil serpent

Au hasard des heures et au fil des saisons, les rayons de soleil qui se glissent chez Myosotis produisent parfois de jolis effets. Quelle surprise le matin où une tache de lumière parvient au fond du sous-sol sur les grands carreaux pâles... Quel bonheur quand un rayon d'automne vient nimber un bouquet et dessiner son ombre gracieuse sur le mur...Quel spectacle quand les rayons du couchant emplissent la fenêtre de la cuisine, débordent de l'évier et se coulent jusque sur la table où Petit Sapin ébloui demande qu'on ferme le store pour finir ses devoirs...

Mais ce matin, le soleil a joué les serpents tentateurs. Il a posé un rayon parfait, bien net et découpé avec soin, sur la collection des oeuvres de Jean Rouaud, au milieu de la bibliothèque du bureau. Après une nuit difficile ponctuée par les pleurs de Petit Lierre qui fait ses dents, Myosotis s'est arrêtée un instant devant le spectacle de ses livres favoris entre tous qui étincelaient littéralement, juste à l'heure du petit-déjeuner... Quand il faut encourager Mademoiselle Bee à choisir sa tenue et à se coiffer, rappeler (plusieurs fois) à Petit Sapin qu'il a juste le temps de finir son bol de céréales et son verre de jus de pomme, presser Petit Bouton d'or de se chausser et installer Petit Lierre dans son siège auto...

Tout pressé, tout pressant, tout à faire à la fois
Myosotis se demandait
par où faut-il que je commence ?
(C'est toujours de Victor Hugo, à la fin de l'acte IV de Hernani...)

Et le soleil serpent tentateur indiquait d'un rayon malin le canapé rouge tout disponible et les reliures blanches bien rangées... Myosotis a résisté jusqu'à maintenant, enfin, presque, elle a juste ouvert un volume au hasard et trouvé un joli passage pour le billet de demain... Il faudra veiller à ne pas se laisser emporter jusqu'au bout du livre au lieu de remplir ses devoirs d'état.

2 commentaires:

jardinette a dit…

comment vivre sans littérature ?
plaignons les peuples sans écritures!les ignorants de la joie
du livre et des secrets enfermés dans ces boîtes à lire !
si en plus le soleil s'en mêle ,alléluia !! et vive la vie !
bisous à mes Amours.

Clotilde a dit…

"Devoir d'état"... Ohhh le gros mot pour aujourd'hui ! A cause de ce devoir-là, tu seras ma seule visite de blog de ce soir, parce que j'ai une famille à orchestrer demain et que je ne voudrais pas qu'elle chante faux :D(( Bon en te lisant, je me suis rendue compte que j'ai fait ma quiche en te proposant de me téléphoner ;D) Ca va pas vraiment le faire, même si j'habite près de l'Atlantique !!! Donc nous allons poursuivre nos échanges par la toile qui a permis cette rencontre improbable. Je continuerai à te lire avec plaisir. A bientôt,