mardi 3 juin 2008

Myosotis, le sèche-cheveux et le petit lapin


A chaque apparition, le nouveau petit occupant du jardin de derrière crée l'évènement. Dès qu'on l'aperçoit, on appelle tout le monde aussi discrètement que possible... On s'empresse, on se regroupe autour de la fenêtre, on soulève Petit Bouton d'or à la bonne hauteur... On échange à voix basse les indications qui permettront de le découvrir, sous le portique juste devant la balançoire jaune ou bien devant la souche à gauche du buisson... Mais si, là ! Regarde !... Hélas, le plus souvent, c'est trop tard, il est déjà parti... Parfois avant même que tout le monde ne soit arrivé... Il doit être très craintif, il est si petit, et nous, nous faisons toujours beaucoup trop de bruit, il faudra s'y prendre plus silencieusement la prochaine fois...
Ce matin pourtant, Myosotis a eu la bonne surprise de pouvoir le contempler depuis la fenêtre de la salle de bain. Le petit lapin ne bougeait pas, fort occupé à grignoter dans le soleil matinal. Ses délicates petites oreilles roses frémissaient, sa petite queue blanche restait posée dans l'herbe entre deux bonds tranquilles. Il allait d'un brin de trèfle à l'autre, satisfait sans doute d'être seul dans un parterre qui aurait pu nourrir une armée de lapins...
Après un moment de cette contemplation attendrissante, Myosotis décide d'ouvrir quand même la fenêtre car il faut conclure et se sécher les cheveux avant d'aller réveiller la maisonnée.
Première surprise, le mouvement et le bruit de la fenêtre actionnée sans précaution particulière ne dérangent pas le lapereau. D'habitude, il s'évanouit dans les buissons pour moins que ça...
Seconde surprise, le bruit du sèche-cheveux ne le perturbe pas davantage ! Il tourne la tête vers la fenêtre et regarde même bien en face la source du bruit qui se répand dans le jardin !
Myosotis prend le temps qu'il faut, agite le bruyant engin, se coiffe énergiquement et finalement s'énerve : ce petit lapin est donc aussi contrariant que Petit Lierre, capable de s'endormir au son de l'aspirateur alors que des heures de berceuses patientes restent parfois sans effet ? Ce petit lapin s'enfuit pour un peu d'agitation derrière une fenêtre fermée, mais reste impavide au son du sèche-cheveux devant une fenêtre grande ouverte ?
Petit lapin du matin, chagrin ?

3 commentaires:

jardinette a dit…

quand est-ce qu'Alice arrive dans ce pays des merveilles ?
avez-vous essaye de mettre une carotte ? un petit crouton de pain dur ? de + en + près de la maison ?
en souhaitant qu'il n'y ait pas une Choupette dans le secteur !
bisous.

JOe a dit…

Petit Lapin était sans doute mal réveillé!!!

BeeBeeBo a dit…

Ah les lapinous ! nous en avons un, adorable canaille que cet animal.
Nous le mettons souvent en liberté dans le jardin. Il vient nous voir, nous reniffle le bout des orteils, nous regarde assis l'air sérieux tout ça sans crainte et sans soucis, il se laisse caresser. Mais quand vient l'heure de le remettre dans son clappier, plus rien ne va. Lapinou devient tout fou, cours se cacher, ne laisse plus ni caresser, ni attraper. Un sixième sens ?
Heureusement, dame carotte le fait redevenir raisonnable ... ouf ! Il nous aura fait courir !